WEB

BROWSEFORMAT [mime-type]

Format de la sortie d’interface,en utilisant le CGI de MapServer. (ajouté à MapServer 4.8.0) La valeur par défaut est “text/html”. Exemple :

BROWSEFORMAT "image/svg+xml"
EMPTY [url]

URL à renvoyer à l’utilisateur si une requête échoue. Si elle n’est pas définie la valeur du paramètre ERROR est utilisée.

ERROR [url]

URL à renvoyer à l’utilisateur si une erreur arrive. Les vieux messages moches d’erreur de MapServer apparaitront si la valeur n’est pas définie.

FOOTER [filename]

Modèle à utiliser APRÈS que tout ait été envoyé. En mode requête de plusieurs résultats seulement.

HEADER [filename]

Modèle à utiliser AVANT que tout soit envoyé. En mode requête de plusieurs résultats seulement.

IMAGEPATH [path]
Path to the temporary directory for writing temporary files and images. Must be writable by the user the web server is running as. Must end with a / or depending on your platform.
IMAGEURL [chemin]

URL de base pour IMAGEPATH. C’est l’URL qu’utilisera le navigateur web vers IMAGEPATH pour obtenir les images.

LEGENDFORMAT [mime-type]

Format de la sortie de la légende en utilisant le CGI de MapServer. (ajouté à MapServer 4.8.0) La valeur par défaut est “text/html”. Exemple :

LEGENDFORMAT "image/svg+xml"
LOG [nom de fichier]

Since MapServer 5.0 the recommended parameters to use for debugging are the MAP object’s CONFIG and DEBUG parameters instead (see the Debugger Mapserver document).

Fichier dans lequel loguer l’activité de MapServer. L’utilisateur de serveur web doit avoir les droits en écriture.

Obsolète depuis la version 5.0.

MAXSCALEDENOM [double]

Échelle minimale pour laquelle cette interface est valide. Lorsqu’un utilisateur demande une carte pour une échelle plus petite, MapServer renvoie automatiquement la carte à cette échelle. Cela empêche effectivement l’utilisateur de zoomer trop en avant. L’échelle est définie par le dénominateur de la fraction de l’échelle, par exemple pour une carte à l’échelle de 1:24,000 utilisez 24000. Implémenté dans MapServer 5.0, pour remplacer le paramètre MINSCALE déprécié.

Voir aussi

Map scale

MAXSCALE [double] - déprécié

Depuis MapServer 5.0 le paramètre correct est MAXSCALEDENOM. Le paramètre MAXSCALE déprécié est l’échelle maximale pour laquelle l’interface est valide. Lorsqu’un utilisateur demande une carte pour une échelle plus grande, MapServer renvoie automatiquement la carte à cette échelle. Cela empêche effectivement l’utilisateur de zoomer trop en arrière. L’échelle est définie par la dénominateur de la fraction de l’échelle, par exemple pour une carte à l’échelle de 1:24,000 utilisez 24000.

Obsolète depuis la version 5.0.

MAXTEMPLATE [fichier|url]

Modèle à utiliser si on se trouve en-dessous de l’échelle minimale pour l’application (le dénominateur de l’échelle demandée est plus grand que MAXSCALEDENOM). Utile pour imbriquer des applications.

METADATA

This keyword allows for arbitrary data to be stored as name value pairs.

  • Used with OGC services (Serveur WMS, Serveur WFS, Serveur WCS, Serveur SOS, ...) to define things such as layer title.

  • It can also allow more flexibility in creating templates, as anything you put in here will be accessible via template tags.

  • If you have XMP support enabled, you can also embed XMP Metadata Support in your output images by specifying XMP tag information here. Example:

    METADATA
        title "My layer title"
        author "Me!"
        xmp_dc_Title "My Map Title"
    END
    
  • labelcache_map_edge_buffer

    For tiling, the amount of gutter around an image where no labels are to be placed is controlled by the parameter labelcache_map_edge_buffer. The unit is pixels. The value had to be a negative value for 6.0 and earlier versions. From 6.2 the absolute value is taken, so the sign does not matter.

    METADATA
        "labelcache_map_edge_buffer" "10"
    END
    
  • ms_enable_modes

    Enable / disable modes (see MS RFC 90: Enable/Disable Layers in OGC Web Services by IP Lists).

    Use the asterisk “*” to specify all modes and a preceding exclamation sign ”!” to negate the given condition

    To disable all CGI modes:

    METADATA
      "ms_enable_modes" "!*"
    END
    

    To disable everything but MAP and LEGEND:

    METADATA
      "ms_enable_modes" "!* MAP LEGEND"
    END
    
MINSCALEDENOM [double]

Échelle maximale pour laquelle cette interface est valide. Lorsqu’un utilisateur demande une carte pour une échelle plus grande, MapServer renvoie automatiquement la carte à cette échelle. Cela empêche effectivement l’utilisateur de zoomer trop en arrière. L’échelle est définie par la dénominateur de la fraction de l’échelle, par exemple pour une carte à l’échelle de 1:24,000 utilisez 24000. Implémenté dans MapServer 5.0, pour remplacer le paramètre MAXSCALE déprécié.

Voir aussi

Map scale

MINSCALE [double] - déprécié

Depuis MapServer 5.0 le paramètre correct est MINSCALEDENOM. Le paramètre MINSCALE déprécié est l’échelle minimale pour laquelle l’interface est valide. Lorsqu’un utilisateur demande une carte pour une échelle plus petite, MapServer renvoie automatiquement la carte à cette échelle. Cela empêche effectivement l’utilisateur de zoomer trop en avant. L’échelle est définie par la dénominateur de la fraction de l’échelle, par exemple pour une carte à l’échelle de 1:24,000 utilisez 24000.

Obsolète depuis la version 5.0.

MINTEMPLATE [file|url]

Modèle à utiliser si on se trouve au-dessus de l’échelle minimale pour l’application (le dénominateur de l’échelle demandée est plus petit que MINSCALEDENOM). Utile pour imbriquer des applications.

QUERYFORMAT [mime-type]

Format de la sortie de la requête. (ajouté à MapServer 4.8.0) Cela fonctionne pour mode=query (en utilisant les modèles de requête en mode CGI), mais pas pour mode=browse. La valeur par défaut est “text/html”. Exemple :

QUERYFORMAT "image/svg+xml"

TEMPLATE [filename|url]

Fichier modèle ou URL à utiliser en présentant les résultats à l’utilisateur en mode interactif

URL n’est pas distant, plutôt un modèle. Par exemple:

TEMPLATE 'http://someurl/somescript.cgi?mapext=[mapext]'
TEMPPATH [path]

Chemin pour stocker les fichiers temporaires. Si il n’est pas défini, le chemin fu fichier temporaire standard sera utilisé (c’est à dire tmp pour unix). TEMPPATH peut aussi être défini en utilisant la variable d’environnement MS_TEMPPATH.

TEMPPATH est utilisé dans de nombreux contextes (voir rfc66).

Assurez-vous que Mapserver à des droits suffisants en lecture et écriture sur les fichiers à l’emplacement donné.

Nouveau dans la version 6.0.

VALIDATION

Signals the start of a VALIDATION block.

A partir de MapServer 5.4.0, les blocs VALIDATION sont le mécanisme préféré pour spécifier les patterns de validation pour les paramètres CGI de substitution de variables. Voir la Substitution à la volée.